Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export du mois de juin 2019. Au sommaire, les résultats du baromètre annuel de la BPCE /Pramex, l'importance de la traduction et son impact au niveau du marketing, Le rôle du notaire à l’international, le Brexit sans peine…à découvrir avec le Club des exportateurs.

Banque Populaire et Pramex viennent de publier les résultats 2019 du Baromètre dédié à l'implantation internationale des PME, ETI et start-ups françaises. Ecoutons Bertrand Magnin et découvrons les grands enseignements de cette enquête….

Comme chaque mois, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad, société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Le sujet de ce mois-ci : De l'importance de la traduction et de son impact au niveau du marketing.

Le rôle du Notaire est notamment certes très important quand on parle d’expatriation, mais pas que…en effet sa capacité a délivre des actes authentiques peut-être tés utile dans le cadre du commerce international…on l’écoute tout de suite nous expliquer pourquoi.

A noter sur vos agendas : le 1er juillet participez avec le Club des Exportateurs à un colloque baptisé « Le Brexit sans peine ». Au programme de cette journée, expertises et témoignages de chefs d’entreprises, et un invité spécial : Paul TAYLOR – Deputy Director, Department for International Trade, British Embassy in Paris…une occasion pour notamment découvrir la perspective officielle du Gouvernement britannique Pour vous inscrire – contact : kdeobaldia@vocem.fr

Merci de nous avoir suivi et rendez-vous le mois prochain.

Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export du mois de mai 2019. Au sommaire, un salon pour les entreprises qui souhaitent s’internationaliser, les conseils de Frédéric Ibanez spécialiste du Portugal, une conférence spécialement dédiée à l’investissement au Brésil, l’escalade de la guerre commerciale entre les USA et la Chine et enfin quelques news du Brexit

Le Salon des 24 heures de l’international qui aura lieu les 20 & 21 novembre 2019 au Palais de la Porte Dorée offrira une grande place au développement des ETI/PME et start up à l’international. Pour ce faire, des partenariats avec des associations réunissant des porteurs de projets sont mis en place et des pays seront présents comme notamment le Brésil, le Japon, la Hongrie, les USA, la Chine. Une occasion unique pour les entreprises désirant internationaliser leur business de découvrir de nouveaux marchés, de nouvelles opportunités et de rencontrer les experts qui les aideront dans la réalisation de leur projet.
Comme chaque mois, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad, société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Le sujet de ce mois-ci Dans le cas d'une installation au Portugal, quels documents devront-ils être traduits ?

Le marché Brésilien vous inspire ? Alors ne manquez pas une conférence le 23 mai à 15h à Paris. Celle-ci baptisée « Brésil : les nouvelles raisons d’investir » se déroulera à la Chambre de Commerce du Brésil en France.

Au programme de cette conférence : les relations France-Brésil, les prévisions de croissance, le commerce extérieur entre le Brésil et la France, les problématiques liées aux taux de change, et enfin les aspects fiscaux. Les intervenants mobilisés pour cet évènement sont : Philippe LECOURTIER – Président du Conseil de la Chambre de Commerce France Brésil, Charles Henry CHENUT –CCE et Avocat associé de Chenut & Oliveira Santiago, Daniel BRAGA, Diplômé en relations internationales de l'IBMEC-RJ et partenaire et conseiller en investissement chez BankRio, : Fabio SILVEIRA, Directeur: Master Shipping Logistica Internacional Ltda et ALL BEST GROUP, Gustavo FARIA, Directeur commercial: BT Corretora de Cambio et enfin Arnaud BLEUEZ, Associé et fondateur de BPC Partners.
Cette conférence sera suivie d’un Happy Hour et enfin d’un dîner pour ceux qui souhaitent y participer. Pour vous inscrire et en savoir plus sur cet évènement – rendez-vous sur http://www.ccbf.fr

Le 10 mai dernier l’escalade de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats unis est montée d’un cran. En effet Donald Trump a augmenté le montant des droits de douane de 5700 catégories de produits chinois qui seraient désormais taxées à 25% sur le territoire américain. De nouvelles mesures qui pourraient selon le Président des USA être levées en fonction de l’avancée des négociations entre les deux pays…ou pas. En guise de représailles, Pekin a à son tour, annoncé qu’à compter du 1er juin près de 2500 produits en provenance des Etats Unis seraient eux aussi taxés à 25%... Et la pression augmente sur l’UE que la Chine tente de séduire alors que les USA la menacent.

Alors que Theresa May serait selon les propos de plusieurs médias, sur le point de reculer sur la signature d’une union douanière permanente souhaitée par le Labour party, la question « Brexit or not Brexit » se pose à nouveau. Néanmoins, la date présumée de sortie du Royaume Uni au 31 octobre arrêtée par les 27 de l’UE lors d’une réunion le 11 avril dernier semble certaine car à quelques jours des élections européennes auxquelles la première Ministre britannique voulait échapper, il est maintenant trop tard.

Merci de nous avoir suivi et rendez-vous le mois prochain.

Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export du mois d’avril 2019. Au sommaire, le Brexit et son impact sur l’avenir des sociétés françaises basées au Royaume Uni, le Salon des 24 heures de l’International une occasion pour les ETI/PME et Start Up dé découvrir de nouveaux horizons, les chiffres du commerce extérieur annoncent une embellie sur le début de l’année, la « Team France Export », ça démarre maintenant…
Mais avant tout, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad une société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Le sujet de ce mois-ci ? Quelle est la situation économique du Portugal en 2019.

A l’heure ou l’issue du Brexit est toujours aussi incertaine qu’anxiogène, ce sont 120 000 entreprises françaises qui sont concernées. A ce titre, un sondage auprès de 71 patrons français installés au Royaume Uni en exclusivité pour « le Monde » et réalisé par le Cercle d’outre-manche, un think tank français basé à Londres et fondé par Arnaud Vaissié en partenariat avec les CCE révèle que 38% d’entre elles ont réduit leurs investissements et que 42% envisagent de délocaliser une partie de leurs activités. Une occasion pour consulter les résultats d’une enquête réalisée en novembre dernier par Opinion way et le Salon des 24 heures de l’international intitulée « Français du Royaume Uni, quel avenir après le Brexit », consultez le lien qui s’affiche sur votre écran :
http://angleterre21.tv/pdf/Brexit_OpinionWay_Novembre2018.pdf

Le Salon des 24 heures de l’international qui aura lieu les 20 & 21 novembre 2019 au Palais de la Porte Dorée offrira une grande place au développement des ETI/PME et start up à l’international. Pour ce faire, des partenariats avec des associations réunissant des porteurs de projets sont mis en place et des organismes pays seront présents comme notamment le Japon, la Hongrie, les USA, la Chine. Une occasion unique pour les entreprises désirant internationaliser leur business de découvrir de nouveaux marchés, de nouvelles opportunités et de rencontrer les experts qui les aideront dans la réalisation de leur projet.
Vous êtes fournisseurs d’intrants, constructeurs d’équipements agricoles ou agro-industriels ?
La Chambre de Commerce Franco Arabe vous invite à un petit déjeuner de travail, le 15 mai à la Maison des polytechniciens à Paris dans le 7°, autour de l’Adepta. Le sujet ? : « La transformation des secteurs agro-industriels en région ANMO : stratégies et besoins identifiés.
Quelles places pour les entreprises françaises en Egypte/ Arabie Saoudite / Maroc / Algérie/ Tunisie/ Liban/ Jordanie/Emirats Arabes Unis ».

Les chiffres du Commerce extérieur français délivrés par les Douanes le 7 février dernier ont fait dire aux « Echos », que « Le commerce extérieur français sortait difficilement du marasme », avec un déficit commercial du à la facture énergétique qui se serait creusé de 2 milliards d’euros supplémentaires par rapport à l’année précédente pour arriver fin 2018 à un total de 59,9 milliards d'euros. Mais d’autres chiffres publiés par les Douanes le 5 avril, prouveraient que la France serait sur le bon chemin. En effet, à fin février, le déficit se réduit de 0,2 milliard d’euros par rapport 4,2 milliards enregistrés en Janvier 2019. Des exportations boostées par le montant exceptionnel de livraisons de navires et bateaux et le rebond partiel des ventes de produits pétroliers raffinés mais atténuées par le repli marqué des livraisons aéronautiques. À l’import la hausse des acquisitions de produits pharmaceutiques est compensée par le repli des approvisionnements énergétiques.

Le 6 février 2019 le réseau des CCE et les représentants de Business France et de CCI France ont officialisé leur partenariat en signant une convention cadre. Baptisée « Team France Export » celle-ci entérine la place du réseau CCE et son rôle actif dans l'accompagnement des entreprises à l'international et du déploiement du dispositif V.I.E.
Cette réforme du dispositif d'appui repose notamment sur trois axes principaux:
• En France, la mise en place de guichets uniques "Team France Export" entre chaque CCI de région et Business France, sous l'égide des conseils régionaux. • A l'étranger, la désignation d'un correspondant unique « Team France Export » dans chaque pays de destination. La mission de service public d'accompagnement des PME à l'export sera confiée à un opérateur unique : soit Business France, soit un acteur privé
• La mise en œuvre d'outils digitaux intégrant l'action des acteurs publics associés à la politique de soutien à l'export (l'Etat, via son opérateur Business France et les CCI, mais aussi les Régions), et celle des acteurs privés. L’objectif : la création d’une plateforme numérique des solutions, conçue au niveau national mais adaptée « en marque blanche » à l'échelle régionale.

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain.

Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export du mois de mars 2019. Au sommaire, la contribution des CCE au Grand Débat National, les ventes de champagne plus fortes à l’export que dans l’hexagone, le Prix Export TV France International, la Semaine de l’Industrie fête sa 9ème édition, et enfin le blé français retrouve sa compétitivité à l’export.
Mais avant tout, profitez des conseils de Frédéric Ibanez, fondateur de Alphatrad une société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Le sujet de ce mois-ci : Comment monter sa société au Portugal ?

Alors que l’heure est à la discussion, dans le contexte du Grand Débat National initié par le Président Emmanuel Macron en janvier dernier, les Conseillers du Commerce Extérieur (CCE) ont souhaité apporter leur contribution et proposer leurs solutions. Le biais ? Mobiliser le réseau de chefs d’entreprises français répartis dans plus de 140 pays à travers le monde afin de mieux dresser le constat de la situation du pays. Les CCE ont évalué les conséquences sur la compétitivité des entreprises à l’international et sur l’attractivité de la France auprès des investisseurs étrangers. Parmi leurs conclusions, le trop-plein de charges pour les entreprises et le niveau d’imposition sont pointés du doigt. Les solutions proposées pour remédier à cela ? La mise en place d’un système de référent administratif unique attitré aux entreprises (par secteur ou par taille), la réduction de l’impôt sur les sociétés à un taux compris entre 20 % et 10 % et la diminution de la TVA sur les produits de première nécessité et sur les produits standards.

Si le marché du champagne français bulle toujours autant, c’est bel et bien grâce aux ventes hors d’Europe. En effet, les chiffres de l'export pour 2018 de l’alcool pétillant, publiés le 17 mars dernier par le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne, stipulent que, si le volume de vente a enregistré une baisse en France ou encore en Grande-Bretagne, les bouteilles du célèbre nectar sont très prisées aux Etats-Unis et en Asie. L’export outre-Atlantique affiche en effet une augmentation de 2,7% en volume tandis que le Japon, troisième marché mondial, affiche +5,5% et la Chine, Hong Kong et Taiwan, +9%. A noter, la Nouvelle-Zélande affiche une hausse de 16%" et l'Afrique du Sud, avec une progression phénoménale, connaît une augmentation de 38,4% en volume, dépassant le million de bouteilles vendues.

Le 18 mars dernier, l'association des exportateurs de programmes audiovisuels français, TV France International, a décerné son 15ème Prix Export, dans le cadre de la soirée de remise du Prix du Producteur français de télévision organisé par la société des producteurs de cinéma et de télévision, Procirep. Le Prix Export, qui récompense les distributeurs dont les programmes se sont le mieux vendus dans les catégories Animation, Documentaire ou Fiction, ont respectivement distingué pour 2019 Hari International pour la saison 1 de Grizzy et les Lemmings (78x7’), produite par Hari Productions et diffusée sur France 3, Lucky You pour Un monde en pli (52’) produit par La compagnie des Taxi-brousse, Leonardo film, fact+ film et diffusé sur France 5 et France tv distribution pour la saison 2 de Dix pour cent (6x52’) produite par Mon Voisin Productions, Mother Production Mediawan Rights et diffusée sur France 2. Félicitations à eux !

Pour sa neuvième édition, la Semaine de l’Industrie, qui s’est tenu du 18 au 24 mars, a choisi le thème de la French Fab. Visites d’entreprises, "job-datings", web-conférences, expositions... Au total, 4 770 évènements ont été organisés dans toute la France. Pilotée au niveau national par le ministère de l’Économie et des Finances via la Direction générale des entreprises (DGE), l’événement est organisé en partenariat avec Bpifrance et France Industrie. Parmi les activités phares… L’Usine éphémère « Smile Ile-de-France » installée à la Cité des Sciences et de l’Industrie du 22 au 31 mars et qui montre les différentes phases industrielles de la conception à la production d’un produit ; une table ronde sur la transition numérique des métiers au Centquatre à Paris; enfin, de conférences sur les métiers de demain.

Les exportations de blé français vers les pays tiers, hors Union européenne, progresseraient de 17% à l’issue de la campagne commerciale 2018-2019, selon les estimations de France AgriMer. Parmi les pays, l’Egypte, premier acheteur mondial, multiplie les appels d’offres et a acquis, au 21 février, quelques 480 000 tonnes de blé en provenance de l’hexagone. "Le blé français est quasiment le moins cher sur le marché avec certaines variétés américaines", observe Marc Zribi, chef de l’unité Grains et sucre de France AgriMer.

Merci de nous avoir suivi et rendez-vous le mois prochain.