Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export du mois d’octobre 2019. Au sommaire, la 2ème édition du Salon des 24 heures de l’international, le blé français se porte bien à l’étranger, le guichet unique de la Team France Export, le cognac bat des records à l’export et enfin l’impact de la taxe Trump et du Brexit sur le secteur vinicole de l’Hexagone.

Comme chaque mois, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad, société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Le sujet de ce mois-ci : Comment se déroule l’achat d’un bien immobilier (Partie 1)

Votre entreprise est déjà internationalisée, ou en passe de le devenir ? Venez gratuitement rencontrer les 100 experts et intervenants qui se retrouveront les 20 & 21 novembre au sein du Palais de la Porte Dorée à Paris dans le 12° lors du Salon des 24 heures de l’international pour la 2ème année. Au programme : 65 conférences, 6 destinations à l’honneur (Afrique, Brésil, Chine, Japon, Martinique, USA). Des solutions proposées par des experts comptables, des avocats, des banquiers, des coaches, etc. pour finaliser votre projet et faire les bons choix, pour monter votre société à l’étranger, la financer mais aussi pour recruter, animer, former et gérer les collaborateurs déjà expatriés (au sens littéral du terme) ou en passe de le devenir…Bref, l’évènement de vos solutions à l’international.
Pour vous inscrire et consulter le programme : http://24h-international.com
Pour joindre les organisateurs : 01 75 43 60 10 ou salon@24h-international.com

L’accident de Lubrizol à Rouen en septembre dernier n’a pas eu raison des exportations de blé en provenance du premier port céréalier de France et d’Europe. Alors que les mesures de restrictions sur les productions agricoles viennent d’être levées, la filière française du blé espère une bonne campagne d'exportation. Malgré le retard de l'Algérie dans ses commandes et la concurrence de l’Ukraine, l’Hexagone pourrait en effet vendre plus de 20 millions de tonnes de blé tendre à l'étranger, selon l'organisme public FranceAgrimer, dont 700 000 tonnes de plus que prévu hors d'Europe. L'Afrique de l'Ouest a par exemple repris ses commandes avec près de 442 000 tonnes de blé tendre depuis juillet, le double de l'an dernier et la Chine a déjà acquis 144 000 tonnes contre zéro à la même période en 2018. Autre bonne nouvelle : la demande pour les exportations françaises de blé dur - celui des pâtes et de la semoule est également en hausse en Italie, en Tunisie, au Maroc et en Turquie, le Canada, numéro un mondial, n’ayant pas de quoi fournir cette année.

Présent à Nice le 11 octobre dernier pour une réunion centrée sur les pays méditerranéens, le président des conseillers au commerce extérieur de la France, Alain Bentejac, a mis l’accent sur l’importance du guichet unique de la Team France Export. « Il faut aller dans le sens de l'unification du système, de sa simplification. Nous ne sommes qu'au début de cette initiative. Il faut continuer cet effort, pour aller à l'export de manière généralisée, le plus tôt possible. C'est la réforme du commerce extérieur la plus ambitieuse », a estimé M. Bentejac, interrogé par La Tribune. L’autre axe majeur du moment pour les conseillers au commerce extérieur ? Le renforcement de leur présence au sein des incubateurs d’entreprises et accélérateurs de startup.

A la hausse depuis cinq ans, les ventes du cognac à l’export battent des records. 2020 sera également de bon augure, les conseils de bassin Bordeaux-Aquitaine et Charentes-Cognac, ainsi que les Conseils régionaux Aquitaine et Charentes-Cognac de l'INAO (Institut national de l'origine et de la qualité, sous tutelle du ministère de l'Agriculture) ayant validé à 3400 hectares les limites de plantation nouvelles, présentées par l'ensemble des appellations d'origine protégées (AOP), indications géographiques protégées (IGP), et vignobles sans indication. Un chiffre sensiblement du même ordre qu'en 2019 (3.474 hectares) pour le spiritueux de renom.
Si le marché nord-américain porte 46% des exportations, plus particulièrement les Etats-Unis avec 94 millions de bouteilles, il faut savoir que le cognac, à l'inverse du vin, est épargné par les taxes douanières américaines de 25% qui ont commencé à s'appliquer le 18 octobre dernier.
A ce sujet ainsi que sur le Brexit, l’inquiétude règne parmi les viticulteurs hexagonaux, qui s’estiment « piégés » par des enjeux géopolitiques qui les dépassent, et ont demandé à l’Etat et à Bruxelles de réagir vite, « à la hauteur des enjeux ». Les Etats-Unis sont en effet le premier marché à l’exportation du vin français, avec des achats de 1,6 milliards d’euros l’an dernier. Le Royaume-Uni est le deuxième client avec des ventes de 1,1 milliards d’euros.

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain.
Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export du mois de septembre 2019. Au sommaire, la 2ème édition du Salon des 24 heures de l’international, une nouvelle version des incoterms en 2020, la Côte d'Ivoire le nouvel Eldorado, l’audio-visuel français s’exporte de mieux en mieux.

Comme chaque mois, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad, société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Le sujet de ce mois-ci : Les avantages fiscaux accordés au Portugal aux retraités étrangers vont-ils durer ?

Votre entreprise est déjà internationalisée, ou en passe de le devenir ? Venez gratuitement rencontrer les 100 experts et intervenants qui se retrouveront les 20 & 21 novembre au sein du Palais de la Porte Dorée à Paris dans le 12° lors du Salon des 24 heures de l’international pour la 2ème année. Au programme : 65 conférences, des destinations à l’honneur comme la Martinique, le Japon, le Brésil, la Chine, les USA, le Portugal, etc. Des solutions proposées par des experts comptables, des avocats, des banquiers, des coaches, etc. pour finaliser votre projet et faire les bons choix, pour monter votre société à l’étranger, la financer mais aussi pour recruter, animer, former et gérer les collaborateurs déjà expatriés (au sens littéral du terme) ou en passe de le devenir…Bref l’évenement de vos solutions à l’international
Pour vous inscrire et consulter le programme : http://24h-international.com
Pour joindre les organisateurs : 01 75 43 60 10 ou salon@24h-international.com


Une nouvelle version des incoterms devrait rentrer en vigueur au 1er janvier 2020 soit 10 ans après la dernière version. Toujours au nombre de 11, mais selon le consultant et formateur expert Michel Piquet, ex-directeur de l'Isteli, il s’agirait plus d’une mise à jour plutôt que d’une révolution. Un seul incoterm sur les 11 connaît une véritable évolution, il s’agit du DAT (Delivered at terminal) devient DPU (Delivered at place unloaded).
Pour en savoir plus nous vous engageons à lire cette interview sur le site lantenne.com

Avec un PIB qui ne cesse de grimper et qui pourrait atteindre 8% en 2019, avec une croissance démographique régulière de 2,5 % par an, avec son aéroport qui accueille 25 compagnies aériennes et un port qui s’est hissé au 1er rang de l’Afrique de l’Ouest, avec ses besoins en agro-alimentaire, transports, greentech et son appétit pour la téléphonie, la Côte d’ivoire offre de nombreuses opportunités aux entreprises françaises et retrouve ses couleurs des années 1980…Qualifiée d’Eldorado dans un article d’Ouest France, elle va faire les yeux doux aux entreprises ligériennes et sera présente à « International week » du 30 septembre au 4 octobre dans les pays de Loire de Laval à La Roche sur Yon.

Comme l’indique le Moci dans ses colonnes, les chiffres délivrés le 9 septembre dernier par le CNC prouvent que l’audio-visuel français s’exporte de mieux en mieux… En 25 ans, il vient de connaître un troisième record en totalisant un chiffre d’affaires de près de 276 millions d’euros. Les grandes championnes des fictions « made in France » sont ainsi diffusées désormais dans plus de 135 territoires comme « Versailles » ou dans une soixantaine de pays à l’image de « 10% ». Les documentaires ne sont pas non plus en reste si l’on en juge par le score d’Apocalypse présent dans 170 pays…Même les divertissements connaissent un réel engouement en dehors de hexagone comme « Fort Boyard ».

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain
Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export du mois de juin 2019. Au sommaire, les résultats du baromètre annuel de la BPCE /Pramex, l'importance de la traduction et son impact au niveau du marketing, Le rôle du notaire à l’international, le Brexit sans peine…à découvrir avec le Club des exportateurs.

Banque Populaire et Pramex viennent de publier les résultats 2019 du Baromètre dédié à l'implantation internationale des PME, ETI et start-ups françaises. Ecoutons Bertrand Magnin et découvrons les grands enseignements de cette enquête….

Comme chaque mois, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad, société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Le sujet de ce mois-ci : De l'importance de la traduction et de son impact au niveau du marketing.

Le rôle du Notaire est notamment certes très important quand on parle d’expatriation, mais pas que…en effet sa capacité a délivre des actes authentiques peut-être tés utile dans le cadre du commerce international…on l’écoute tout de suite nous expliquer pourquoi.

A noter sur vos agendas : le 1er juillet participez avec le Club des Exportateurs à un colloque baptisé « Le Brexit sans peine ». Au programme de cette journée, expertises et témoignages de chefs d’entreprises, et un invité spécial : Paul TAYLOR – Deputy Director, Department for International Trade, British Embassy in Paris…une occasion pour notamment découvrir la perspective officielle du Gouvernement britannique Pour vous inscrire – contact : kdeobaldia@vocem.fr

Merci de nous avoir suivi et rendez-vous le mois prochain.

Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export du mois de mai 2019. Au sommaire, un salon pour les entreprises qui souhaitent s’internationaliser, les conseils de Frédéric Ibanez spécialiste du Portugal, une conférence spécialement dédiée à l’investissement au Brésil, l’escalade de la guerre commerciale entre les USA et la Chine et enfin quelques news du Brexit

Le Salon des 24 heures de l’international qui aura lieu les 20 & 21 novembre 2019 au Palais de la Porte Dorée offrira une grande place au développement des ETI/PME et start up à l’international. Pour ce faire, des partenariats avec des associations réunissant des porteurs de projets sont mis en place et des pays seront présents comme notamment le Brésil, le Japon, la Hongrie, les USA, la Chine. Une occasion unique pour les entreprises désirant internationaliser leur business de découvrir de nouveaux marchés, de nouvelles opportunités et de rencontrer les experts qui les aideront dans la réalisation de leur projet.
Comme chaque mois, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad, société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Le sujet de ce mois-ci Dans le cas d'une installation au Portugal, quels documents devront-ils être traduits ?

Le marché Brésilien vous inspire ? Alors ne manquez pas une conférence le 23 mai à 15h à Paris. Celle-ci baptisée « Brésil : les nouvelles raisons d’investir » se déroulera à la Chambre de Commerce du Brésil en France.

Au programme de cette conférence : les relations France-Brésil, les prévisions de croissance, le commerce extérieur entre le Brésil et la France, les problématiques liées aux taux de change, et enfin les aspects fiscaux. Les intervenants mobilisés pour cet évènement sont : Philippe LECOURTIER – Président du Conseil de la Chambre de Commerce France Brésil, Charles Henry CHENUT –CCE et Avocat associé de Chenut & Oliveira Santiago, Daniel BRAGA, Diplômé en relations internationales de l'IBMEC-RJ et partenaire et conseiller en investissement chez BankRio, : Fabio SILVEIRA, Directeur: Master Shipping Logistica Internacional Ltda et ALL BEST GROUP, Gustavo FARIA, Directeur commercial: BT Corretora de Cambio et enfin Arnaud BLEUEZ, Associé et fondateur de BPC Partners.
Cette conférence sera suivie d’un Happy Hour et enfin d’un dîner pour ceux qui souhaitent y participer. Pour vous inscrire et en savoir plus sur cet évènement – rendez-vous sur http://www.ccbf.fr

Le 10 mai dernier l’escalade de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats unis est montée d’un cran. En effet Donald Trump a augmenté le montant des droits de douane de 5700 catégories de produits chinois qui seraient désormais taxées à 25% sur le territoire américain. De nouvelles mesures qui pourraient selon le Président des USA être levées en fonction de l’avancée des négociations entre les deux pays…ou pas. En guise de représailles, Pekin a à son tour, annoncé qu’à compter du 1er juin près de 2500 produits en provenance des Etats Unis seraient eux aussi taxés à 25%... Et la pression augmente sur l’UE que la Chine tente de séduire alors que les USA la menacent.

Alors que Theresa May serait selon les propos de plusieurs médias, sur le point de reculer sur la signature d’une union douanière permanente souhaitée par le Labour party, la question « Brexit or not Brexit » se pose à nouveau. Néanmoins, la date présumée de sortie du Royaume Uni au 31 octobre arrêtée par les 27 de l’UE lors d’une réunion le 11 avril dernier semble certaine car à quelques jours des élections européennes auxquelles la première Ministre britannique voulait échapper, il est maintenant trop tard.

Merci de nous avoir suivi et rendez-vous le mois prochain.