Alors qu’il est en visite à New York, le président français Emmanuel Macron a annoncé mercredi 20 septembre le lancement d'un fonds de soutien aux programmes bilingues anglais-français dans les écoles américaines, soit une dotation de deux millions de dollars sur cinq ans, a annoncé l’AFP. L’initiative s’appuie pour partie sur le soutien de partenaires privés tels que Chanel, Axa, Bic et la fondation Gould. Un peu plus de 150 établissements publics, dont 88% sont des écoles primaires, proposent aujourd'hui un programme bilingue anglais-français aux Etats-Unis, suivi par plus de 29 000 élèves. Un chiffre en augmentation depuis 2015. Avec ce nouveau programme, Emmanuel Macron prévoit le financement de projets, notamment l'achat de matériels ou la formation continue d'enseignants ou d'administrateurs. L’argent prévue devrait aussi permettre d’accueillir des assistants de langue venus de France ou encore d’accorder des bourses à des étudiants désirant s’engager dans un master Education avec option enseignement bilingue.
Le dernier Festival de Cannes lui avait déjà décerné le Grand Prix. « 120 battements par minute », de Robin Campillo a été désigné mardi 19 septembre pour représenter le France aux Oscars, dans la catégorie du meilleur film étranger, a annoncé le Centre national du cinéma. « C'est un film ambitieux, engagé, porté par l'interprétation remarquable d'une nouvelle génération d'acteurs, qui a bouleversé les festivaliers du monde entier, de Cannes à Toronto », a salué Frédérique Bredin, la présidente du Centre national du cinéma et de l'image animée. Le film raconte en effet le combat de militants d’Act Up au début des années 1990 pendant l’épidémie de sida. Avant d’être présenté à la 90e cérémonie des Oscars, qui aura lieu le 4 mars 2018, « 120 battements par minute » devra toutefois attendre les présélections du 23 janvier prochain pour savoir si l’Académie des Oscars le nomme dans la catégorie. Pour représenter la France, le film était en lice avec les biopics Barbara de Mathieu Amalric et Le Redoutable, de Michel Hazanavicius.
Elles étaient en vacances, mais elles garderont sans doute un goût amer de leur voyage en France. Dimanche 17 septembre, quatre touristes américaines qui transitaient par la gare Saint-Charles de Marseille ont été agressées par une femme. Deux d’entre elles ont reçu de l’acide chlorhydrique sur le visage. L’agression s’est déroulée dans la matinée de dimanche vers 11H. Une femme de 41 ans, présentée par les policiers comme déséquilibrée, les a aspergées d’acide chlorhydrique, dont deux des Américaines ont été touchées au visage avant d’être transportées à l’hôpital par les marins-pompiers. L’acide chlorhydrique peut provoquer de graves brûlures et l’une des deux jeunes femmes blessées souffrirait d'une «perte de vision à 5/10e» suite à l’agression. Le journal Le Parisien indique que l’agresseuse, placée en garde à vue, a justifié son geste par le fait qu'elle avait elle-même «été victime de violence à l'acide» plus jeune.
Le lundi 18 septembre à 19h à l’Alliance française de New-York, ne manquez pas de venir rencontrer Gérard Depardieu. Il viendra présenter son autobiographie, Innocent, sorti en 2015 en France aux éditions du Cherche-midi et qui arrive à présent en anglais aux Etats-Unis. Gérard Depardieu aborde des sujets aussi différents que le cinéma, la politique, l’amitié et sa découverte des religions, notamment le bouddhisme et l’islam. Plus d’informations : fiaf.org Au Ciné-Club de l’Alliance française d’Austin, le dimanche 17 septembre à 14h, vous pourrez voir « La loi de la Jungle » réalisé par Antonin Peretjatko avec Vincent Macaigne, Vimala Pons, Pascal Légitimus. Marc Châtaigne, stagiaire au Ministère de la Norme, est envoyé en Guyane pour la mise aux normes européennes du chantier GUYANEIGE : première piste de ski indoor d’Amazonie pour relancer le tourisme en Guyane. De mésaventure en mésaventure, on lui affuble un coéquipier. Pas de chance, c’est une pin-up. Pire : elle a du caractère. Plus de renseignements : afaustin.org/cine-club