Logo Usa-expat.tv
  Devenez Fan sur Facebook Suivez nous sur Twitter Abonnez-vous sur YouTubeMondissimo





 
 
Favoris et Partage

Le vin n’a plus la côte aux Etats-Unis. Pour la première fois depuis 25 ans, la consommation de vin a reculé Outre-Atlantique, indique Les Echos qui reprend les chiffres publiés par une société d'études spécialisée (IWSR). « Les changements démographiques aux Etats-Unis ont été un facteur important dans le ralentissement du marché du vin américain », observe la société d’études citée par Les Echos. « Les baby-boomers vieillissants, avec des revenus de plus en plus faibles, réduisent la consommation en arrivant à l'âge de la retraite, tandis que les jeunes consommateurs boivent tous types de boissons, ce qui réduit également les occasions de déguster du vin », poursuit l’étude. Ce sont les boissons pétillantes moins alcoolisées qui concurrenceraient le vin, alors que déjà les Etats-Unis ont imposé une nouvelle taxe de 25% depuis l’automne dernier sur les vins dits "tranquilles" (non effervescents) ayant un degré d'alcool inférieur ou égal à 14%. Ces sanctions commerciales pourraient aussi contribuer à la chute des volumes vendus sur les prochains mois.

 
Contenu de la vidéo : Le vin n’a plus la côte aux Etats-Unis. Pour la première fois depuis 25 ans, la consommation de vin a reculé Outre-Atlantique, indique Les Echos qui reprend les chiffres publiés par une société d'études spécialisée (IWSR). « Les changements démographiques aux Etats-Unis ont été un facteur important dans le ralentissement du marché du vin américain », observe la société d’études citée par Les Echos. « Les baby-boomers vieillissants, avec des revenus de plus en plus faibles, réduisent la consommation en arrivant à l'âge de la retraite, tandis que les jeunes consommateurs boivent tous types de boissons, ce qui réduit également les occasions de déguster du vin », poursuit l’étude. Ce sont les boissons pétillantes moins alcoolisées qui concurrenceraient le vin, alors que déjà les Etats-Unis ont imposé une nouvelle taxe de 25% depuis l’automne dernier sur les vins dits "tranquilles" (non effervescents) ayant un degré d'alcool inférieur ou égal à 14%. Ces sanctions commerciales pourraient aussi contribuer à la chute des volumes vendus sur les prochains mois.

Mots clés liés : vin, Etats-Unis, France, sanctions, changements démographiques, baby-boomers, consommation, pétillantes, boisson, taxe

Image pour les réseaux sociaux :