Logo Usa-expat.tv
  Devenez Fan sur Facebook Suivez nous sur Twitter Abonnez-vous sur YouTubeMondissimo





 
 
Favoris et Partage

D’un côté et de l’autre de l’Atlantique, les chiffres sont tombés. En France, le Black Friday s’est soldé vendredi dernier par plus de 56 millions de transactions par carte bancaire enregistrées. Du jamais-vu en une seule journée en France. Aux Etats-Unis, ce sont les ventes en ligne du Black Friday qui ont atteint un record cette année, selon Adobe Analytics, qui mesure les transactions réalisées par 80 des 100 plus grandes enseignes de la grande distribution américaine. Avec un total de 7,4 milliards de dollars, les achats en ligne se sont affichés en hausse de 19,6 % par rapport à l'année dernière. Il s'agit, selon la société informatique, du deuxième plus gros volume de ventes en ligne jamais réalisé après le Cyber Monday (lundi suivant Thanksgiving) en 2018. Face à ces chiffres monstres, en France, plusieurs associations de défense de l'environnement et altermondialistes, de même que la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne, ont dénoncé l'impact sur le climat de la surconsommation du Black Friday. 500 sociétés regroupées dans un mouvement Make Friday Green Again, créé à l’initiative de la marque Faguo, ont de leur côté décidé de boycotter ce vendredi d’affaires. « Consommer moins mais mieux » est leur slogan, rejoignant ainsi les mobilisations des ONG.

 
Contenu de la vidéo : D’un côté et de l’autre de l’Atlantique, les chiffres sont tombés. En France, le Black Friday s’est soldé vendredi dernier par plus de 56 millions de transactions par carte bancaire enregistrées. Du jamais-vu en une seule journée en France. Aux Etats-Unis, ce sont les ventes en ligne du Black Friday qui ont atteint un record cette année, selon Adobe Analytics, qui mesure les transactions réalisées par 80 des 100 plus grandes enseignes de la grande distribution américaine. Avec un total de 7,4 milliards de dollars, les achats en ligne se sont affichés en hausse de 19,6 % par rapport à l'année dernière. Il s'agit, selon la société informatique, du deuxième plus gros volume de ventes en ligne jamais réalisé après le Cyber Monday (lundi suivant Thanksgiving) en 2018.
Face à ces chiffres monstres, en France, plusieurs associations de défense de l'environnement et altermondialistes, de même que la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne, ont dénoncé l'impact sur le climat de la surconsommation du Black Friday. 500 sociétés regroupées dans un mouvement Make Friday Green Again, créé à l’initiative de la marque Faguo, ont de leur côté décidé de boycotter ce vendredi d’affaires. « Consommer moins mais mieux » est leur slogan, rejoignant ainsi les mobilisations des ONG.

Mots clés liés : France, Black Friday, Make Friday Green Again, ONG, écologie, Élisabeth Borne, climat, Adobe Analytics, USA,

Image pour les réseaux sociaux :