Logo Usa-expat.tv
  Devenez Fan sur Facebook Suivez nous sur Twitter Abonnez-vous sur YouTubeMondissimo





 
 
Favoris et Partage

"Voilà comment United Airlines accompagne les personnes en situation de handicap. Fauteuil détruit (37.000 €), voyage aux USA gâché. Honteux". Voici le résumé qu’a fait Lucie Duthion sur son compte Twitter et avec photo à l’appui, de son périple aux Etats-Unis début juillet. Alors que la jeune femme partait avec Valentin, son frère handicapé atteint d'amyotrophie spinale, les deux Français ont découvert le fauteuil, pesant tout de même 250 kilos et ayant fait le voyage dans la soute de l’avion, complètement détruit. Une roue du fauteuil et le boîtier d'assistance ont été arrachés, la manette de conduite tordue, les vérins endommagés, autant d'éléments qui rendent donc le fauteuil totalement inutilisable. La compagnie aérienne a alors proposé de fournir un fauteuil de remplacement, pas du tout adapté au handicap du passager. " Nous n'avions pas le choix d'accepter cette proposition après un ultimatum posé par la compagnie. Si nous refusions, nous devions signer une décharge stipulant que nous refusions l'aide de United Airlines et donc la prise en charge", a expliqué la jeune femme. Après la mise en lumière de cette affaire via les médias et réseaux sociaux, United Airlines a réagi ce dimanche auprès de LCI, indiquant que la compagnie payera les réparations du fauteuil et surclassera frère et sœur sur le vol du retour.

 
Contenu de la vidéo : "Voilà comment United Airlines accompagne les personnes en situation de handicap. Fauteuil détruit (37.000 €), voyage aux USA gâché. Honteux". Voici le résumé qu’a fait Lucie Duthion sur son compte Twitter et avec photo à l’appui, de son périple aux Etats-Unis début juillet.
Alors que la jeune femme partait avec Valentin, son frère handicapé atteint d'amyotrophie spinale, les deux Français ont découvert le fauteuil, pesant tout de même 250 kilos et ayant fait le voyage dans la soute de l’avion, complètement détruit.
Une roue du fauteuil et le boîtier d'assistance ont été arrachés, la manette de conduite tordue, les vérins endommagés, autant d'éléments qui rendent donc le fauteuil totalement inutilisable. La compagnie aérienne a alors proposé de fournir un fauteuil de remplacement, pas du tout adapté au handicap du passager. " Nous n'avions pas le choix d'accepter cette proposition après un ultimatum posé par la compagnie. Si nous refusions, nous devions signer une décharge stipulant que nous refusions l'aide de United Airlines et donc la prise en charge", a expliqué la jeune femme.
Après la mise en lumière de cette affaire via les médias et réseaux sociaux, United Airlines a réagi ce dimanche auprès de LCI, indiquant que la compagnie payera les réparations du fauteuil et surclassera frère et sœur sur le vol du retour.

Mots clés liés : Handicap, fauteuil, united airlines, USA, France, Etats-Unis, Le Progrès, Lucie Duthion,

Image pour les réseaux sociaux :