Logo Usa-expat.tv
  Devenez Fan sur Facebook Suivez nous sur Twitter Abonnez-vous sur YouTubeMondissimo





 
 
Favoris et Partage

Après leur victoire à l'arrachée contre le Brésil, dimanche soir (2-1), les Bleues affronteront les Américaines, vendredi 28 juin en quarts de finale, au Parc des Princes, à Paris. Le match représentera pour l’équipe française un défi de taille, les Etats-Unis étant favoris de la compétition. "Elles savent que si elles passent les Américaines, c'est un exploit. Mais il faudra que les onze joueuses soient à 300%, parce que s'il y a une ou deux failles, les Américaines vont s'engouffrer dedans. Ça reste quand même jouable", a détaillé Sandrine Roux, ancienne gardienne internationale. De son côté, Jill Ellis, la sélectionneuse des Etats-Unis, a déclaré s’être bien préparée à cette future rencontre avec le match contre l’Espagne, remporté 2-1 lundi. « La haute pression, mes joueuses connaissent, elles sont expérimentées pour la plupart. Chaque match est plus critique que le précédent, et on aime cela… », a-t-elle dit. Megan Rapinoe, la capitaine de l’équipe d’Outre-Atlantique a confié : « Contre la France, c’est le match que tout le monde attend. Ce sera un « crazy match » et nous sommes impatientes de le jouer. La France est rapide, elle a de la possession en milieu de terrain, ll faudra rester compactes, être bonnes dans les transitions. »

 
Contenu de la vidéo : Après leur victoire à l'arrachée contre le Brésil, dimanche soir (2-1), les Bleues affronteront les Américaines, vendredi 28 juin en quarts de finale, au Parc des Princes, à Paris. Le match représentera pour l’équipe française un défi de taille, les Etats-Unis étant favoris de la compétition. "Elles savent que si elles passent les Américaines, c'est un exploit. Mais il faudra que les onze joueuses soient à 300%, parce que s'il y a une ou deux failles, les Américaines vont s'engouffrer dedans. Ça reste quand même jouable", a détaillé Sandrine Roux, ancienne gardienne internationale.
De son côté, Jill Ellis, la sélectionneuse des Etats-Unis, a déclaré s’être bien préparée à cette future rencontre avec le match contre l’Espagne, remporté 2-1 lundi. « La haute pression, mes joueuses connaissent, elles sont expérimentées pour la plupart. Chaque match est plus critique que le précédent, et on aime cela… », a-t-elle dit. Megan Rapinoe, la capitaine de l’équipe d’Outre-Atlantique a confié : « Contre la France, c’est le match que tout le monde attend. Ce sera un « crazy match » et nous sommes impatientes de le jouer. La France est rapide, elle a de la possession en milieu de terrain, ll faudra rester compactes, être bonnes dans les transitions. »

Mots clés liés : Etats-Unis, France, coupe du monde de football, football féminin, match, quarts de finale, Parc des Princes

Image pour les réseaux sociaux :